C’est au début des années 1980, dans le contexte de la décentralisation, que les Observatoires Régionaux de Santé (ORS) ont été créés, en réponse au constat souvent fait d’une insuffisance d'informations sur l'état de santé de la population.

 

Les ORS sont donc nés dans une dynamique avant tout régionale, l’Etat n’ayant pas imposé de structure cadre, et ayant laissé aux partenaires régionaux le soin de concevoir l’organisation la mieux adaptée aux particularités locales.

 

En Martinique, l'Observatoire de la Santé (OSM) a été créé en 1986, avec un statut d'association loi 1901.

 

Les ORS : un réseau national

 

Il existe un ORS dans chaque région, 22 en France métropolitaine et 4 outre-mer.

 

26 ORS réunis au sein de la Fédération nationale des ORS pour :

  • représenter et coordonner le réseau des ORS
  • réaliser des travaux en commun
  • mobiliser des compétences diverses (statisticiens, démographes, médecins épidémiologistes ou de santé publique ...)
  • faciliter l'accès à des bases de données

 

Missions

L'objectif principal des Observatoires régionaux de santé (ORS) est d'améliorer l'information sur l'état de santé et les besoins de la population dans le cadre d'une mission d'aide à la décision.

Pour remplir cette mission d’aide à la décision, l’OSM met en œuvre de nombreuses démarches :

  • analyse
  • synthèse de données disponibles
  • réalisation d’enquêtes spécifiques
  • conseils
  • formations
  • évaluation

L’Observatoire participe également à des comités de pilotage, groupes de travail (Schéma Régional d'OrganisationSanitaire, schémas départementaux …) ainsi que depuis 1996 aux Conférences régionales de santé et aux programmes régionaux de santé.

Enfin grâce à son fonds documentaire et son implication dans le champ de la santé depuis de nombreuses années, ilinforme tous ceux qui sont à la recherche de données sur les différents problèmes de santé.

Champ d'actions

Le champ d’actions des ORS concerne tous les domaines de la santé, les maladies et leurs facteurs de risque, mais aussi la santé de certains groupes (femmes et enfants, personnes âgées, personnes handicapées, personnes en situation de précarité) ou les relations entre la santé et l’environnement (air et santé, eau et santé).

En Martinique, l’OSM réalise des études dans des domaines aussi variés que l’état nutritionnel, la périnatalité, la couverture vaccinale des enfants, la santé mentale, la drépanocytose, les relations entre l’air et la santé, l’utilisation de l’amiante et son impact sur la santé, l’asthme, les personnes handicapées, les bassins de santé, la santé des personnes incarcérées …

Ces études sont réalisées notamment à la demande de la DSDS, du Conseil Général, de la Caisse Générale de Sécurité Sociale, du Comité Régional d’Education pour la Santé de la Martinique…

L'implication plus marquée de l’OSM dans le champ des conduites addictives a conduit en mars 2001 à la création du CIRDD (Centre d’Informations et de Ressources sur les Drogues et les Dépendances).

A côté de cette activité

A côté de cette activité de production d’informations, l’OSM est associée à l’élaboration de la politique sanitaire du Département en participant aux différents programmes ou schémas mis en place par la DSDS, le Conseil Général ou l’Agence Régionale de l’Hospitalisation.

C’est ainsi que l’OSM est ou a été plus particulièrement impliqué dans les Conférences Régionales de Santé et les Programmes régionaux de santé qui en découlent (HTA/diabète, alcool, asthme, infection à VIH/Sida), les Schémas départementaux des personnes âgées et des personnes handicapées, le SROS (Schéma régional d’organisation sanitaire), le PRAPS (Programme régional d’accès à la prévention et aux soins) et, depuis la loi relative à la politique de santé publique du 9 août 2004, à la mise en place du Groupement régional de santé publique (voir site de la DSDS).

 

Gouvernance

L’OSM a un statut d’association loi 1901. Chaque année les membres de l’association se réunissent en Assemblée Générale. 

Le Conseil d'Administration est composé de 10 personnes : 4 membres de droit et 6 membres élus. Parmi ces 10 personnes, 6 forment le bureau qui se réunit régulièrement et applique les orientations définies par l’Assemblée Générale.

Le Conseil d'Administration est composé de 4 membres de droit et de 6 membres élus :

  Membres de droit

 

  •  Préfet de la Martinique
  • Président du Conseil Régional de la Martinique
  • Président du Conseil Général de la Martinique
  • Président du Conseil d'Administration de la Caisse Générale de Sécurité Sociale

  Composition du Bureau (depuis le conseil d'administration du 23 novembre 2012)

   

  •  Présidente : Hélène NOL, Sage-femme, Conseil Général de la Martinique
  • Vice-Président : Pr Max MICHALON, psychiatre au Centre Hospitalier Universitaire de Fort-de-France
  • Secrétaire : Louise PLANCEL, cadre kinésithérapeute, Institut de formation en masso-kinésithérapie
  • Secrétaire-adjointe : Annie RAMIN, directeur d’hôpitaux à la retraite
  • Trésorière : Eva N'DAW, puéricultrice, service de Protection Maternelle et Infantile (PMI), Conseil Général de la Martinique à la retraite
  • Trésorièr-adjoint : Dr Alex BOTTIUS, psychiatre, chef de service, Centre Hospitalier Spécialisé de COLSON

 

Partenariat

 

Demande de Document

Nous contacter